Le Bonheur est dans le Fa a Pu – ASBL

Avec Nadia El Ghrich

Je connais Nadia depuis plus de 3 ans. En ce mois de novembre, J’ai eu le cadeau de pouvoir vivre avec elle quelques jours au quotidien ses projets.

J’aimerais partager ce que j’ai pu y vivre pour soutenir l’élan qui y est mit qui je trouve a du sens pour soutenir réellement et en profondeur des parcours d’éveil à soi, de résilience et de guérison.

Nadia tente de créer des espaces proposant des activités de ressourcement, de mise de sens, de retour au lien à soi, à la nature et à l’autre.

Elle propose et organise des activités autour du retour au lien à la Terre, à la Nature, et à Soi, son corps, ses sensations.

Nadia est très sensible aux enjeux autour des conséquences des appareils et des ondes électro-magnétiques qui polluent et parasitent notre lien à nous-même et aux autres.

Elles est également très interpellée des incidences physiques, psychologiques et sociales des écrans et du virtuel sur les individus et les conséquences sur le lien aux autres et à la communauté.

Espace d Expression par la Voix, avec le chant et le corps par réapropriation des ressentis corporelle avec des techniques comme le Chi gong, et le lien a la terre avec les activités au potager ou au jardin avec les enfants les adultes et les familles.

L’association #le Bonheur est dans le Fa à Pu# se situe à Watermael-Boitsfort où tout a commencé au potager collectif il y a plus de 15 ans Nadia répondant avec d ’autres à l’appel à projet pour la création du potager partagé du quartier ou elle habitait.

Elle tente de développer dans différents espaces des activités en lien avec le retour à des activités naturelles et saines dans le but de se dépolluer et prendre du recul par rapport à celle ci valorisant des activités qui peuvent nous permettre de retrouver une harmonie, un Lien à nous même, à notre santé primordial pour tenter de retrouver le lien à l Autre et ainsi pouvoir partager des activités en groupe constructives, valorisantes, vivantes, ressourçantes.

Un de ces autres objectifs créer du lien Créer ensemble par des activités de groupe en lien avec la nature et nos êtres par exemple en répondant à l’appel à projet pour la création d’un potager partagé sur la commune.

C’était une parcelle en friche non utilisé et à l abandon à côté des bâtiments de habitations sociales qui avait été construite d’un bloc de béton qui rassemblent des centaines de locataires, familles, personnes âgées isolés ou non, des ouvriers, des enfants Tout un monde coupé de la nature et elle aussi et elle a eu besoin de vivre la nature. C’est ce qu elle a voulu construire pour elle avoir une possibilité de pouvoir etre en lien avec la nature, la terre, et qu’elle tente de partager aux autres.

Depuis trois ans, elle partage un espace communautaire prêter par la SNCB et elle peut partager et developer des activités, animations, partager ses passions en animant ou accompagnant des intervenants extérieurs à en animer dans les locaux De la maison de l’Elan qui est un habitat communautaire prêter par la SNCB à différent intervenant associatif, artistes pour y faire des activités.

Publié par AurElie

Educatrice Spécialisée Psychomotricienne Artiste de la Vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :