Va y Désanchaîne, la Chanson de Mon Premier Confinement !!!

Une semaine avant le premier #Confinement Déclaré par des individus non élus, ni vraiment connu au sein du Gouvernement de mon pays, la Belgique je partais pour les Vosges.

Nous montions dans la voiture de la famille de Célia une jeune fille paraplégique non verbal pour nous rendre à son stage de ski d’une semaine avec un autre bénévole de l’association qui organisait ce séjour. Nous étions au début du narratif propagande véhiculé alors par les média maintream.

C’est donc A ce moment là plus ou moins que Cette cellule appelée de »sécurité » soit disant légitime aurait été créer en urgence sur un gouvernement non formé sur une crise qui n’existait pas ! L’OMS ayant peu de temps auparavant changer la définition de pandémie dans ses critères pour justifier un état sécuritaire basé sur l’existence d’une pandémie.

AccueilCOVID-19  Covid-19 : l’OMS déclare une « pandémie » et s’alarme du niveau d’inaction

Covid-19 : l’OMS déclare une « pandémie » et s’alarme du niveau d’inaction

Les critiques sur la fausse alerte pandémique ont été renforcées par le changement de définition de la pandémie grippale auquel aurait procédé l’OMS, dans les mois ayant précédé la déclaration du passage en phase 6 le 11 juin 2009. Dans sa proposition de recommandation, à l’origine du rapport de l’APCE présenté par M. Paul Flynn, M. Wolfgang Wodarg évoque ainsi de « fausses pandémies »

https://latribunedissidente.over-blog.com/2020/10/evolution-de-la-definition-d-une-pandemie.html

Et ils en étaient pas à leur coups d’essai …

13 juin 2013

L’OMS modifie une nouvelle fois ses critères de pandémie!

Alors que l’OMS avait déjà modifié ses critères de définition d’une pandémie au printemps 2009, très peu de temps avant l’annonce de l’émergence du virus H1N1, voici qu’à présent, elle remet le couvert!!

http://initiativecitoyenne.be/article-l-oms-modifie-une-nouvelle-fois-ses-criteres-de-pandemie-118468277.html

Pour ma part je n’y ai jamais vraiment cru donc et déjà connecté à des lanceurs d’alerte depuis mes début sur Facebook et le mouvement des Indignés … J’avais déjà fait beaucoup de recherche et trouver mes marques dans les informations contradictoires auquel on peut être confronté quand on commence à vouloir comprendre le monde par nous même à travers la toile …

Et donc je savais déjà beaucoup de chose sur la manipulation médiatique et sociétal et quand La Chine fut pointé du doigts comme ça d’un seul coups par les projecteurs cela m’a mise en alerte. JE trouvais ça louche tout d’un coup et puis je présentais que cela était le début de quelque chose dont je devais prendre du recul et être sur mes gardes.

Quand on a en parler vers mars 2020 de cette possible pandémie en Europe, je savais que cela était le même jeu que la crise H1N1. Cette crise du H1N1 qui nous avait tous appris à tousser dans notre coude mais à part cette règle aucune autre m’a parue logique. Cette soi disant pandémie H1N1 qui se termina en Belgique au tribunal qui signa l’arrêt de la la propagande médiatique et gouvernemental à ce sujet dans mon pays.

Un groupe de femme avait pris le créneau pour s’exprimer et lancer une plainte collective qu’elle ont gagné. Je ne retrouve pas les sources. Si vous avez ça dans vos trésors que je puisse joindre en lien ces personnes et ce combat alors gagné.

Voici les liens que je peux trouvé sur le sujet pour se remettre dans le contexte.

H1N1 ou le réveil salutaire du citoyen

Ce film représente plus d’un an de démarches, d’actions en justice, de confrontations rigoureuses du discours officiel avec la réalité des faits … a été réalisé par le collectif Initiative Citoyennes.

Initiative Citoyenne est une association de fait qui s’est créée en 2009, à l’époque de la grippe AH1N1, en Belgique. La raison d’être de ce mouvement citoyen était alors d’obtenir des réponses à nos questions: sur les raisons d’une loi d’exception, sur l’efficacité et la sécurité du vaccin pandémique élaboré et acheté à la hâte tout en offrant aux pharmas une impunité juridique quasi totale…

N’ayant pas reçu ces réponses malgré plusieurs courriers officiels, nous avons alors entamé plusieurs procédures en justice. Par la suite, malgré les échecs juridiques, la publication en 2010 du contrat secret d’achat de vaccins à GSK est toutefois venue démontrer que nous avions raison en tous points et que ce vaccin était bel et bien expérimental (sans que les autorités en aient toutefois informé le public vacciné à l’époque!).

Dans cette vidéo de synthèse, vous pourrez découvrir ou redécouvrir la position de différents médecins sur le sujet, voir ou revoir des extraits de JT, des extraits de nos conférences de presse mais aussi la réaction de plusieurs citoyens interrogés au cours de différents microtrottoirs. Ce film, c’est nous, c’est vous, c’est le reflet fidèle et rigoureux d’un ras-le bol généralisé face aux mensonges et à la manipulation. Enfin, c’est la preuve de l’impérative nécessité de structures citoyennes de vigilance, viables et fonctionnelles.

Leur sites internet : http://initiativecitoyenne.be/pages/Le_film_dInitiative_Citoyenne_autres_videos-5557725.html

Ce site regorge de documentations et de liens sourcés sur tout ce qui touche les vaxins, leurs effets secondaires et les démarches en justice déjà en cours ou finalisé ainsi que les démarches entreprise par ce collectif depuis leur création ainsi que des sources et des liens scientifiques sur tout ces sujets.

Roseline Bachelot, ministre de la santé lors de la crise du virus H1N1 en 2009. # La véritéKearunn Mc Cette vidéo est protégée contre la censure. N’oubliez pas que ce FDP de castex était aussi conseiller de sarko à cette période en 2009 et qu’ils ont fais gagner 1.5 milliards d’euro aux labos avec cette grosse truie en piquant les gens au tamiflu.

https://crowdbunker.com/v/jgEsxElppv

Et moi, je partais dans les Alpes au début de la soi disant pandémie déclarée à coups de tonnerre a une population qu’on noie de peur et de terreur via leur écrans de télé et d’ordinateurs …

Et oui j’ai accompagné comme bénévole rémunéré par sa famille une jeune fille IMC qui nécessitait assistance pour le quotidien à un séjour au Ski avec l’association #Embarquement Immédiat situé sur Liège.

Embarquement Immédiat Asbl

Objectifs :

Dans un encadrement adapté :

Promouvoir et développer en situation favorable des activités de sports de loisir et de vacances pour personnes handicapées.

Proposer ce programme à toutes personnes handicapées sans distinction d’âge et de handicap.

Favoriser leur intégration et leur épanouissement.

Répondre à des demandes d’activités proposées par des collectivités ou des individualités extérieures à l’association.

Favoriser les rencontres et les échanges entre la personne handicapée et la personne non handicapée.

Website: http://www.embarquementimmediatasbl.be
Les Vosges en Haut des Pistes

Cela a été une magnifique rencontre et une expérience forte dont je pourrais parler plus tard. ICI je voulais vous partager comment j’ai vécu mon premier confinement et comment est né la chanson Désenchaine ainsi que le clip video.

J’avais un peu froid oui 😉
En balade dans la Station de Ski
Vue de l’Auberge de Jeunesse ou le groupe a loger pendant une petite semaine
J’apprend le ski … C’est tout nouveau pour moi. tout ça !!!

J’accompagnais Célia en dehors des leçons du groupe prise en charge par des formateurs formés, pour le quotidien, s’habiller, manger avec le groupe dans le réfectoire, les activités du soir et puis pour aller dans sa chaise adaptés avant de faire ses moments de ski avec le groupe et à ce moment là Moi j’avais mon temps libre pour essayer d’apprendre aussi à skier.

Un peu avant qu’on déclare le confinement, j’étais donc là bas dans les montagnes au grand air dans la nature un peu protégée du climat d’hystérie collective et psychose qui à commencé à activer les chaumières et les communautés … Nous là-bas dans nos montagnes on a été préservé, on était notre petit groupe tranquille dans une auberge de jeunesse à moitié vide car hors saison touristique.

On avait de temps en temps des informations qui nous arrivait, l’angoisse montait un peu quand on a parler de confinement et de fermeture des frontières mais qui semblait se mettre en place que lors de la fin de notre séjour dont on a profiter jusqu’au bout.

La station de Ski Le groupe se prépare

J’en parlais peu mais en gros j’ai jamais vraiment cru cette histoire de virus dont on devait se protéger en s’enfermant et en se lavant de gel hydro alcoolique, en se coupant des autres des relations et des activités de pleine air.

Les personnes du groupe commençait à angoisser peu à peu par les nouvelles et les infos reçu par leur smartphone et le contact avec leur famille. Ils voulaient rentrer à temps mais moi non je suis restée tranquille sur ce que j’avais décidé de faire et observatrice de ce qui se déroulait.

Je n’ai pas cédé à la panique général qui commençait à s’insinuer dans les esprits. J’étais déjà depuis un moment a travailler à sortir de la peur qu’on nous inculque. La peur pour moi était devenue un signal d’y aller, prudemment mais l’affronter et aller au delà. Ce que j’en avais expérimenter c’est que à chaque fois cette attitude m’avait faite grandir et augmenter la présence à moi-même et ma confiance en moi.

Et malgré les avis qui on tenté de me dissuader lors du retour du groupe vers la Belgique je ne suis pas rentrée avec eux et j’ai suivi mon programme comme prévu.

J’ai continué mon chemin rejoindre mon amie Flore rencontré lors de mon Voyage Trek Sac à dos en Amérique du Sud pendant 1 ans et 3 mois 5 ans auparavant. Elle m’avait invité dans sa région et c’était enfin l’opportunité de passer quelques jours dans la maison de ses parents dans les Cévennes pour qu’elle me fasse découvrir sa région. Dans ce train j’ai alors écrit par rapport a ce que je pouvais vivre de ce moment.

Gare de Monpellier et Un exposition sur le thème des robots
Montpellier en début de Confinement

J’ai pris le train pour Montpellier, j’ai vu la ville encore vivante mais la peur rodait déjà, … on était en Pré-confinemement.

Manifestation Anti Confinement à Monpellier

J’ai pu prendre le bus pour rejoindre le village de la famille de mon amie qui y passait le WE car travaillant à Aix en Provence dans une association de défense de l’environnement.

Moi qui ne regardait plus la TV depuis au moins 10 ans, j’étais en direct sur le territoire français lors du discours de Guerre lancé contre un virus par leur Président qui annonçait le début du confinement Nous somme en guerre fut répété tant de fois.

Moi je tombais aussi sur de méditation et de informatifs factuels de ré-information que j’avais déjà sur mes canaux informatifs. Je comprenais déjà intuitivement beaucoup de choses car je m’étais déjà beaucoup intéressée au sujet de la manipulation des masse suite à mon parcours de mémoire entamé adolescente.

En gros mes intuitions se confirmait par celle-ci avec des éléments factuels, on nous mentait ! Et j’arrivais déjà a décrypter le mensonges et la mise en place d’un lavage de cerveau collectif basé sur la peur et à l’endoctrinement. Les test PCR et les manipulation statistiques, les stratégies psychologique utilisés.

L’emprise était néanmoins forte parfois je me laissait entrainer dans le doute et moi aussi j’ai pris le temps de nettoyer et prendre soin de mon intérieur et mon immunité dont j’étais déjà attentive auparavant.

Mais cela m’en devenait aussi parfois maniaque et exagéré comme C’est vrai que une fois rentrée à Bruxelles j’ai nettoyé ma maison plus que d’habitude … et ce qui m’a le plus impressionné c’est quand j’ai commencé à remarquer les postillons des personnes qui parlaient … oui même moi qui avait déjà consciemment dénoué le processus qui se jouait sur la masse j’avais été envahie par un climat envahissant rendant paranoïaque.

J’ai vu les premiers formulaires d’auto-autorisation de sorties que les français devait remplir pour circuler, les premiers problèmes familiaux induit par les règles dès lors mise en place et les début de Flore qui allait faire ses premiers pas en télé-travail.

Moi j’ai eu tout le temps de profiter de la campagnes, d’y faire de grande promenade, d’enregistrer le texte que j’avais écrit à l’allée sur le trajet en train vers Monpellier et de faire des prises vidéo et photos pour le clip que j’allais crée.

Et j’ai profité d’une des régions reculé à la campagne en France. Encore Sauvage ou la population vit sa vie comme elle lui chante résistant dans l’âme en cette période égale à eux-même ils tentaient de continuer leur vie. Mais l’inquiétude rodait, Tout le monde me disait de rentrer que je risquais de ne pas avoir de train car il parlait d’en arrêter la circulation et j’aurais alors été coincé là-bas et ne pas pouvoir passer la frontière.

Là-bas chez elle j’ai utilise un baffle mp3 et j’ai enregistré celui-ci mélangé avec un que j’avais écris lors d’un atelier impro-écriture avec le collectif la Clef organisé par Balthazar au rue Fransman dans l’Académie de Musique occupé à Bockstael.

J’ai utilisé une instrumental que j’ai reçu via mon collègue Bruno Melo Dramatico du collectif Open Mic Sauvage Bruxelles crée avec Captain Frakas dans lequel j’étais impliqué depuis un an déjà. Cette instrumental je l’ai acheté d’une de ses connaissance BeatMaker dont il n’était pas encore inspiré et pour laquelle j’ai donné 80 euro.

Je me suis débrouillé avec les moyens du bord j’avais besoin de m’exprimer et de trouver des mots pour dépasser cette emprise qui semblait vouloir aussi m’emmener.

Pour de vrai, j’ai presque eu envie de rester et de même prendre mon sac à dos pour partir plus loin dans les vallées et me trouver une cabane pour le temps de confinement !

Les personnes m’ont fait douter, J’écoutais à moitié gardant confiance, j’ai essaye de changer de train d’en avoir un a l’avance mais de toute façon les lignes de téléphone était surchargé et je voulais pas écouter la peur, lui obéir … Je disais d’arrêter de courir partout et dans tout les sens que ç était exagéré et pas logique tout ca.

J’ai demandé à mon amie Flore si elle aurait de quoi me déguiser un minimum j’ai prise ce que j’avais et j’ai fait des prises de vues seule un bâton et un corde comme pied de camera.

Cela a même apeuré un fermier de me voir déguiser au milieu des champs a danser seul ! Mais il fut vite rassurer quand je lui ai expliqué mais n’a pas voulu danser 😉

Le B118 est un lieu occupé temporairement au nom de l’ASBL La Clef, qui a occupé plusieurs bâtiments à Bruxelles depuis quelques années. C’est une ancienne école dans laquelle habite aujourd’hui une quinzaine de personnes. L’espace s’ouvre à son quartier par différents moyens: portes ouvertes régulières, épicerie solidaire, musique, table d’hôtes, potager collectif, écriture de fictions, occupation de l’espace public.

La Clef est un collectif qui vise l’émancipation et l’autonomisation de ses membres par l’occupation de bâtiments vides à Bruxelles. Plus concrètement, nous occupons des bâtiments pour vivre en collectivité et réaliser des activités socio-culturelles. Il est important pour nous d’intégrer et d’écouter les envies du quartier qui nous entoure dans le type d’activités réalisées. Il nous tient à cœur de réaliser ce projet de manière horizontale, autogérée et à l’écoute des envies des membres et des voisins environnants.

https://radar.squat.net/fr/bruxelles/b118-la-clef

J’ai passé beaucoup de temps super chouette à me ressourcer et je regrette pas j’ai eu le dernier train pour revenir en Belgique et il était quasiment vide.

Lors de mon retour dans cette ville pour prendre le TGV qui me ramènerait à Bruxelles, j’ai parcouru le silence et la peur de la ville alors confiné mais j’avais évité la panique de Bruxelles. La vie m’avait encore préservé des chocs de masse comme lors des attentats à Malbeek ou je passais pour aller au travail parfois. J’étais en Argentine en ce moment là et j’entamais mon périple de un an en Amérique du Sud.

Non cette fois j’étais encore en dehors de ce que j’appelle la panique du papier WC.

A Bruxelles la ville et le climat avait changé mais la panique s’était apaisé ils étaient confiné depuis quelques jours déjà. Dès mon retour, J’ai fais ce montage Vidéo pour la chanson, finalisé le projet et publié.

J’ai tenté de continuer ma vie comme si de rien n’était car je savais qu’on nous mentais. Je continuais de m’informer et je tentais d’informer d’autres mais j’étais alors en décalage avec les gens autour de moi.

Eux semble t’il avait oublié cette histoire de H1N1 et n’avait pas fait le lien. Je voulais continuer à vivre en dehors de la peur que je tentais déja de me décentrer auparavant mais personne ne voulant me suivre, ils étaient hypnotisés … j’étais par la force de choses aussi confinés même si j’avais pas d’heure pour sortir dehors j’en avais difficilement le coeur.

Ensuite certain sont revenu vers moi me disant que oui j’avais un peu raison mais tout avait changer déjà eux ils n’étaient plus comme avant y croyant encore à moitié. On a essayé de nous faire taire et nous pousser à abandonner à se replier sur soi et se diviser mais …

Une bonne nouvelle !
On peut changer les choses !
Nous sommes Tous des Artistes !!!

C’est aussi cela que je dis dans cette chanson …

#Il y aura une mission,

Ecrire ta chanson ,

Ton destin reste entre tes mains

On a tout les espaces dans nos tête

même si on a la tête en l’air.#

#Va Y Désanchaîne # Elie Sonio #Avril 2020

@aurélie pauly

Publié par AurElie

Educatrice Spécialisée Psychomotricienne Artiste de la Vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :